Hypertension artérielle : risque ou maladie ?

À l’heure actuelle, de nombreuses personnes souffrent d’hypertension artérielle. Mais s’agit-il d’une véritable maladie ou d’un signe précurseur de maladie ? Doit-elle immédiatement être soignée ou n’est-elle qu’une alarme vous indiquant que vous devez faire un peu plus attention à votre santé ? Voici quelques éléments d’informations qui pourraient vous aider à cerner ce que signifie vraiment l’hypertension artérielle. Dans tous les cas, notez bien que la consultation d’un médecin est toujours conseillée pour évaluer où vous en êtes réellement. Ne sous-estimez aucun signe ! Mieux vaut être prudent et ne pas laisser passer ces signes que vous pouvez remarquer au quotidien !

L’hypertension artérielle : une maladie !

Une maladie est définie comme une somme de divers troubles qui entravent le fonctionnement normal de l’organisme. En cela, l’hypertension remplit tous les critères qui permettent de la catégoriser comme une maladie. En effet, il s’agit d’une situation dans laquelle la tension au niveau des artères est un peu trop élevée, ce qui ne permet pas au sang de circuler comme il se doit.

 

Souvent, les manifestations ne sont pas visibles. Ainsi, il y a bien des cas dans lesquels cette hypertension n’est connue qu’une fois que la maladie atteint un stade très poussé. Voilà pourquoi, il est conseillé de vérifier régulièrement sa tension. D’ailleurs, si vous faites un bilan de santé annuel, ceci devrait être compris dans le check-up complet.

L’hypertension artérielle : un risque de contracter d’autres maladies

Elle affecte véritablement le canal sanguin. Il s’agit donc d’une maladie à haut risque, notamment pour le cœur ainsi que pour le cerveau. Le cœur est le premier organe qui souffre lorsque le sang ne circule pas normalement. Avoir de l’hypertension est ainsi facteur de maladies cardiovasculaires. L’athérosclérose peut s’immiscer petit à petit, jusqu’à créer une obstruction de certaines artères. Dans le jargon médical, cela est dénommé la thrombose. Qu’est-ce que cela signifie au juste ? Il est question de la formation de caillot qui bloque les parois artérielles. Si le sang ne circule pas, les risques de décès sont, évidemment, élevés.

 

L’hypertension endommage aussi les nerfs. En effet, ils sont toujours à vif. Cela engendre des problèmes cervicaux conséquents, dont la maladie d’Alzheimer. Il s’agit d’une perte à court ou moyen terme de la mémoire du fait du dysfonctionnement engendré par la pression continue subie par les canaux irriguant le sang vers le cerveau. Ce cas est beaucoup plus fréquent à partir de la quarantaine et plus. Cependant, il n’est pas exclu que des personnes plus jeunes en souffrent aussi. Traitées à temps, ces complications ne sont pas irréversibles. Dans le cas contraire, elles sont le plus souvent, fatales.